vendredi 4 avril 2014

Petit Flocon est né...

Plusieurs jours, plusieurs semaines même, que chaque nuit j'attends le début des contractions.

Rien...
Rien ne vient.

Cinq jour après le terme présumé, c'est le jour (lui aussi présumé) du déclenchement.
Si Petit Flocon va bien, nous pourrons peut-être repousser encore. Mais nous doutons. Nous doutons de l’intérêt d'attendre encore. Je suis épuisée. Nous n'en pouvons plus d'attendre.
Comme si j'avais déjà fait mon choix, toutes nos affaires sont dans le coffre de la voiture.

Arrivés à la mat', nous sommes acceuillis par Clotilde, une sage femme qui doit avoir notre âge, douce, calme et à l'écoute.
Elle reçoit notre projet de naissance avec respect et y répond plus que favorablement.
Après un contrôle qui montre que Petit Flocon va bien on nous propose soit de déclencher l'accouchement, soit d'attendre dimanche si rien ne s'est passé.

Nous réfléchissons quelques minutes et décidons de ne plus attendre. L'attente est trop longue. Nous sommes là, plus que prêt à accueillir Petit Flocon.

C'est donc parti pour un déclenchement. Petit Flocon sera bientôt là.

A 11h, Clotilde, pose le gel de prostaglandine...
A11h15, je ressens ma première contraction.

Je l’accueille comme le premier signe que Petit Flocon approche, pleine de joie. 

Après deux heures de monito, les contractions sont bien là.
A 13h nous allons donc marcher dehors.
Je monte et descend de nombreux escaliers. Je n'arrête mes mouvements que pour gérer les contractions.
Elles se rapprochent...
Vers 14h30, nous retournons à la mat'. Clotilde nous encourage à aller nous installer dans notre chambre.
J'emmène un ballon et nous montons voir où se trouve la chambre.
Les contractions sont de plus en plus présentes, rapprochées et fortes.

J'ai du mal à arriver jusqu'à notre chambre.

Nous déposons le ballon, buvons un peu d'eau et nous mettons en route pour aller chercher les affaires dans la voiture.

Les contractions sont tellement rapprochés que nous retournons dans la chambre et abandonnons l'idée d'aller au parking.

J'appelle la sage femme de la mat' qui nous dit qu'il faut redescendre en salle d'accouchement.
Je m'installe sur un fauteuil roulant.
A chaque contractions nous devons nous arrêter pour que je puisse gérer au mieux la douleur. J'ai du mal à rester debout et fini souvent ma contraction à genoux.

Nous arrivons en salle d'accouchement.
15h40 Clotilde vérifie mon col...

2cm...

Quoi??? 2cm??

OHHHHH désespoir.. (C'est clairement ça..)

Petit moment de  désespérance totale, oui!
Je dis à mon PoiluChéri que je ne tiendrais jamais. Je pleure. La douleur est trop forte.

Il m'encourage. Fort. Heureusement qu'il est là et qu'il croit en moi.

Chaque contractions est de plus en plus dure à gérer. Je crie, je m'accroche à lui...

Clotilde et lui m'aide à gérer au mieux. Mais la douleur ne va qu'en s'intensifiant et les contractions sont de plus en plus longues.

Une autre maman appelle et Clotilde quitte la pièce.

Je reste seule avec mon PoiluChéri et nous gérons ensemble. 

Vers 16h, une contraction encore plus forte arrive, et je rompt la poche des eaux dans un cris que je n'ai jamais poussé de toute ma vie. Je ressens immédiatement que je dois pousser. Clotilde et toute l'équipe arrive en courant après m'avoir entendu hurler.

Clotilde regarde.. Bébé est là. Je dois attendre un peu que tout le monde soit prêt pour pousser.
Je suis sur le côté, je m'accroche à mon poiluChéri.
Je commence à pousser. PetitFlocon commence à descendre. Et puis remonte. Mais je persévère et après une dizaine de poussées il est là. Tout rose, tout beau, parfaitement parfait.

Je m'assoie pour l’accueillir.

Je suis si heureuse. Nous sommes si heureux, si plein d'amour pour lui.

Peau à peau, première tétée, premier regards échangés. Nous sommes une seconde fois parent et c'est tout aussi fort que la première fois...

Expulsion du placenta, arrivée des tranchées, la douleur est là. Mais je sens cette fierté d'avoir accouché comme je l'avais souhaité sans péri et dans une position physio.

16h17 Petit Flocon est là...  4k140g et 51 de bonheur...

La seconde plus belle rencontre de notre vie.








6 commentaires:

  1. Adorable cette histoire et très bien écrite! Les accouchements c'est tellement l'enfer! J'aurais aimé pouvoir écrire le mien ainsi mais 27 hrs de contractions, c'est dur à décrire ... lol

    Bref, je suis si heureuse pour toi, pour vous!! Ce petit ange tant attendu, aussi surnommé "petit flocon", est ENFIN arrivé! Quel bonheur que vous vivez en ce moment et j'imagine Capucine dans tout ça! Elle doit être au paradis ;)
    Bisous à vous tous et profitez de tous ces précieux moments xox

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciii!!!
      Pour mon premier accouchement j'y ai aussi passé beaucoup plus de temps. Ce récit devrait peut-être plus te parler :
      http://danslatetedesteff.blogspot.fr/2011/04/accouchement.html
      Bisous

      Supprimer
  2. J'ai basculé 15 mois en arrière. .. <3 en prime j'ai vomi sur Édouard et la sage femme. .. bref ! :) bel accouchement et belle rencontre en tout cas ! Je vous envoie plein d'amour pour la suite. <3 <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue j'étais pas loin de vomir aussi!!! :p

      Supprimer
  3. c'est trop beau et très touchant, j'en ai les larmes aux yeux... je vous souhaite plein plein plein d'amour...
    J'espère moi aussi un jour vivre ce genre d'expérience <3

    Caro

    RépondreSupprimer
  4. Magnifique récit! j'en suis tout émue...Je suis heureuse pour toi que tu es pu avoir l'accouchement que tu désirais.
    ça me ramène il y a presque 17 mois, jour où mon petit chou est venu au monde à terme +6, aidé par un déclenchement et également sans péri.
    Beaucoup, beaucoup de bonheur à vous 4 !!!

    RépondreSupprimer