mardi 15 mai 2012

L'enfant et son chien

La première question est arrivée!!!! Wouhouuuuuu!! Non pas que je me réjouisse de la difficulté énoncée, mais je suis ravie que la rubrique aie sa première question!

La voici:

coucou,
moi j'ai une petite question, mon petit loulou de 18 mois, a pris une mauvaise manie : il lance tout ce qu'il trouve sous la main et le lance sur le chien, le poursuit sans arret, quand il fatigué, il fait mine de lui mettre des coups de pieds ou la pousser (je précise que nous ne tapons pas le chien... !) je sais bien qu'il n'a pas conscience du mal qu'il veut lui faire mais pour lui je vois bien que c'est un jeu ! as tu des idées pour qu'il la laisse un peu souffler ? merciiiiiii

angel et Louis


Coucou Angel et Louis!

Merci pour votre confiance! Et merci d'être les premiers à me poser une question!

Grandir avec un animal est une chance. Le chien est le parfait compagnon de l'enfant. Empathique, sociable, adaptable, il est le soutien parfait lors de jeux ou de difficulté.
Pour autant, hors des moments de jeux, ou de câlins, les enfants en bas âge ont tendance à ne pas toujours avoir un comportement adapté à l'animal.

Pour la sécurité de l'enfant et du chien ainsi que sa sérénité. Quelques petites techniques peuvent être essayés.

Responsabiliser l'enfant dans le quotidien du chien
  • Le laisser servir les croquettes et appeler le chien
  • Aider à brosser l'animal
  • Accompagner lors de la promenade (On peut par exemple, rajouter une seconde laisse pour que l'enfant puisse tenir le chien s'en risquer de se faire emporter et de tomber.)
  • Jouer à la balle (l'enfant comprend très vite ce jeu et l'apprécie particulièrement). Il semble que Louis lance des objets sur le chien. Il sait donc bien lancer. Quand il s'apprête à lancer un objet, le remplacer par le jouet du chien. Et lui dire, "tu peux lancer ce jouet. Regardes, notre chien adore jouer avec toi!" (Dire ce qu'il est autorisé de faire fonctionne souvent mieux que de dire ce qui est interdit)
  • Proposer à l'enfant des temps de câlin avec le chien. "Tu vois ton chien adore tes caresses, bravo, regardes il s'endort..."
L'espace du chien

Comme dans beaucoup de famille, le chien a généralement un espace bien à lui, un coussin, une couverture. Il est très important de lui permettre de ne pas y être dérangé. Ainsi, de limiter l’accès de l'enfant à cet endroit. A 18 mois. Il est compliqué de l'interdire. Je propose une solution plus "pratique", ainsi d’excentrer de la pièce où l'enfant vit son quotidien le lieu de repos du chien. autre solution proposer au chien un lieu fermé. Type cabane qui se ferme avec une fermeture éclair.


Ainsi lorsque l'animal est dans sa cabane, l'enfant doit le laisser tranquille : "Tu vois, notre chien est dans sa cabane, quand il est dans sa cabane, personne ne peut le toucher, il se repose".
C'est un moyen qui permet à l'animal de s'exclure lorsqu'il n'en peut plus. 

Éviter les coups et "réparer"

Éviter les coups semble compliqué. Cependant, il est important à chaque fois de reprendre la situation avec l'enfant.
  • Provoquer l'empathie de l'enfant est très intéressant pour qu'il comprenne. Ainsi, avant d'interdire, ou de dire non/stop/arrêtes/je ne veux pas. S'arrêter avec l'enfant près du chien, lui dire : "Regardes, je crois que notre chien ne va pas bien. Que lui arrive t-il? A-t-il mal? Pourquoi a t-il mal? (Bien évidemment, il convient d'adapter le questionnement aux compétences et aux habitudes de votre enfant.) Je crois que tu lui as fait mal en le poussant/tapant. Viens lui dire pardon, en lui faisant un petit câlin tout ira mieux.
  • Si vous êtes à côté et que vous pouvez anticiper le coup, c'est encore mieux, ainsi attraper doucement la main qui s’apprête à taper et l'accompagner dans un câlin, une caresse.  "Tu vois, notre chien aime tes câlins, oh, tout doux, câlin, calinou..." Il est très important de féliciter un comportement adapté.
  • Pour la course dans le salon, proposer à l'enfant de courir ensembles. Ainsi lorsqu'il débute sa course, d'appeler le chien pour qu'il le rejoigne. Il est aussi possible d'organiser une course. (Le premier arriver à la porte d'entrée!) 


Pour les plus grands (2 ans et demi - 3 ans selon les enfants)

Pour les plus grands, il est très intéressant de prendre le temps de définir avec l'enfant ce qu'il est possible de faire ou non avec son chien. Et de le mettre par écrit. D'en faire un tableau par exemple que l'enfant pourra décorer.

  1. Quand je veux jouer avec mon chien je lui lance la balle
  2. Quand mon chien est dans sa cabane, je le laisse se reposer
  3. Le matin et le soir, je lui donne à manger
  4. Je ne dois pas mettre les mains dans sa gamelle..........................................

Pour finir , dans des situations compliquées, tenter de transformer la situation, l'opposition en jeu semble être le plus adapté aux enfants en bas âge...

J'espère avoir pu t'apporter quelques idées. Si tu as des questions plus précises n'hésites pas.

J'invite les personnes qui auront d'autres trucs et astuces pour aider Angel à déposer leurs commentaires!

Merci à tous et toutes! 

Tite fleur et son chien "Vanille"

7 commentaires:

  1. Toujours de bons conseils ! merci Steff !

    RépondreSupprimer
  2. et bien réponse sacrément complète alors le principal est clairement que le chien ait son espace et que ce qui lui appartient soit clairement identifié pour tous (je pense aux peluches surtout). Ensuite, ici quand notre puce commençait à lancer plus ou moins sur le chien, on lui faisait dire pardon ("adon" donc ^^) et un bisou au chien et depuis elle le fait toute seule quand elle l'embête de trop et que la chienne sature! La chienne a une pièce où la petite n'a pas le droit d'aller et vers ses 20 mois ça a bien servi à la chienne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Julie pour ces précisions!!!!! ;)

      Supprimer
  3. Peu de question car la premiere reponse est bien complete je pense ^^

    RépondreSupprimer
  4. merci beaucoup pour ta réponse Steph !! certaines pistes m'éclairent un peu plus !! merci aussi à Julie pour les compléments !! pour une première question je suis comblée !! (va pas falloir que je monopolise le blog ! ) bisous

    Angel

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve ta réponse plus que complète, Steph !! Je n'ai pas d'astuce, mais je vous livrerai bien mon témoignage : nous avons toujours eu des chiens (et des enfants ^^) et tout ce petit monde s'est tjs bien entendu. Sauf avec notre plus jeune chien, un petit "roquet", qui pinçait facilement nos petits quand ceux-ci trébuchaient sur lui...Et quand nous avons eu notre dernier fils, et constaté à quel point ce petit garçon était turbulent, agité et impulsif, nous nous sommes fait du souci. Et finalement, le chien est devenu doux comme un agneau, mon fils peut le porter à l'envers, le caresser "violemment", lui faire toutes les misères, le chien reste impassible et attentif à l'enfant. Nous restons bien entendu extrêmement vigilants, mais nous sommes vraiment étonnés et ravis du comportement de notre chien.
    Oups, j'ai fait un pavé ^^
    Merci pour cette rubrique, Steph ;)

    RépondreSupprimer